Culte du labo : la nouvelle exposition du Centre canadien d'architecture

L’exposition Culte du labo: une histoire non-conformiste des rapports entre la science et l’architecture examine le concept du laboratoire comme métaphore omniprésente et récurrente de l’expérimentation, aussi bien en science qu’en architecture.

Evangelos Kotsioris, commissaire de l'expositon. Crédit : Sandra Larochelle Photographe

Organisée sous le commissariat d’Evangelos Kotsioris, commissaire émergent 2016-2017, l’exposition prend l’affiche dans la Salle octogonale du Centre canadien d'architecture (CCA) jusqu'au 2 septembre 2018.

Le laboratoire a été un concept extraordinairement productif pour les domaines de la science et de l'architecture. Cependant, comme cette exposition le soutient de manière provocante, il a aussi donné lieu à un culte, et la crédibilité apparente du labo a ainsi été à maintes reprises mobilisée pour normaliser des comportements sociaux, discipliner la performance des corps et réguler nos environnements. 

 

Evangelos Kotsioris a mis à profit une résidence de trois mois au CCA pour mener ses recherches. Pour articuler la démarche curatoriale de l’exposition, il a juxtaposé du matériel archivistique tiré de la collection du centre à des maquettes, instruments scientifiques, photographies et films empruntés à une douzaine de musées, collections et institutions scientifiques dans le monde. 

« Si la science a produit un nouveau type d’architecte, à l’inverse, l’architecture a façonné un nouveau type de scientifique. En mettant l’accent sur ces ambiguïtés et ces interconnexions, Culte du labo tente de positionner le laboratoire comme l’espace conceptuel d’enrichissements mutuels et de rencontres de ces deux cultures. C’est une manière de revendiquer l’influence de la pensée architecturale dans le déchiffrement des mécanismes du monde naturel, et aussi un appel à réimaginer de façon critique de futurs modes de recherche spatiale », explique Evangelos Kotsioris. 

Culte du labo: une histoire non-conformiste des rapports entre la science et l’architecture. Vue d’installation, 2018. Crédit:  CCA

Au lieu de renforcer des présuppositions de hiérarchies entre la science et de l’architecture, Culte du labo explore une situation plus symétrique. Juxtaposant de manière éclectique des études de cas tirées de ces deux domaines, cette exposition révèle une histoire de relations étroites et d’échanges réciproques.

Elle s’articule autour de six thèmes: « Conception des instruments », « Mesure du mouvement », « Visualisation des forces », « Expérimentation avec les animaux », « Construction de maquettes » et « Observation du comportement ». La présentation de chacun des thèmes se fait selon le principe du jumelage d’une étude de cas historique du domaine de la science avec une étude de cas en architecture.

CULTE DU LABO
Une histoire non-conformiste des rapports entre la science et l’architecture

23 mars – 2 septembre 2018 au Centre canadien d'architecture (CCA) 

 

Photo de couverture : Photographies de modèles réalisés par des étudiants comme exercices dans le cadre du cours de base Prostranstvo (« Espace ») coordonné par Nikolaï Ladovski à l’école VKhUTEMAS, Moscou, vers 1920-1930. Collection Centre Canadien d’Architecture. Crédit : CCA.

 

comments powered by Disqus