Complexe funéraire Le Sieur : traverser l'espace une odeur à la fois

S'engageant à améliorer les moments douloureux vécus par sa clientèle, un complexe funéraire a mis en place un concept interactif réellement innovant : une scénarisation de l'espace appuyée par un parcours aromatique. Le «nez» derrière ce mandat atypique, c'est Christine Chamberland-Beaudoin, fondatrice de l'entreprise Élixir Marketing Olfactif. Index-Design découvre avec elle cet aménagement hors-norme misant sur l'exploitation des sens. 

Christine chamberland-beaudoin

Et si, à l'instar de la configuration du lieu, de l'installation de mobilier ou de la présence de détails architecturaux, les odeurs pouvaient définir l'espace, mais aussi le rapport que nous entretenons avec lui? C'est ce que croyait l'entrepreneure dynamique et experte de la stratégie marketing Christine Chamberland-Beaudoin lorsqu'elle a dirigé l'implantation d'un véritable parcours olfactif dans le nouvel aménagement du complexe Le Sieur. 

Modernisé et épuré lors de rénovations ambitieuses qui viennent tout juste de se terminer, le tout nouveau salon funéraire souhaitait offrir aux familles endeuillées une expérience bonifiée.

Selon Alain Paradis, directeur général du Groupe LeSieur et frère, le complexe devait s’adapter, sans dénaturer sa mission première, pour répondre aux nouvelles attentes en constante évolution de sa clientèle. « Les familles y trouveront le même service personnalisé, mais dans un environnement moderne et à la fine pointe de la technologie », résume-t-il.  

Visionnaire et prêt à se distinguer de la compétition, M. Paradis a alors fait appel aux services de Christine Chamberland-Beaudoin, présidente et fondatrice d’Élixir Marketing Olfactif, une entreprise «aromachologique» spécialisée dans la création d'expériences immersives mémorables adaptées autant aux événements ponctuels qu'aux aménagements publics ou aux espaces de travail. Guidé par l'experte des odeurs, le directeur du complexe a tenté l'expérience du marketing olfactif, un service qui, au dire de la jeune entrepreneure, « dépasse les frontières de l’audiovisuel en misant sur l’odorat, un sens branché en direct sur les émotions, la créativité et l’imagination ». 

Un concept modernisé qui fait appel aux sens

Dans les pièces rafraîchies du complexe, on retrouve du nouveau mobilier confortable aux teintes douces, comprenant des sièges individuels et des banquettes, des luminaires modernes diffusant une lumière apaisante, des tables en chêne faites sur mesure et de nouveaux systèmes multimédias. Mais dans ce type de lieu généralement aménagé de manière conformiste, l'ajout le plus innovant est assurément la scénarisation olfactive de l'espace. 

« Dans un salon funéraire, les gens sont affectés, tristes. Pour le propriétaire, le fait de traiter le deuil en mettant la lumière sur la vie, ça allait vraiment créer une meilleure expérience pour les familles. Il voulait donc que tous leurs sens soient utilisés. Dans l'aménagement, au niveau sonore, mais aussi au niveau olfactif », explique Christine Chamberland-Beaudoin. 

Mais un salon funéraire, ça devrait sentir quoi ? « Il y a souvent une perception péjorative avec les salons funéraires au niveau de « l’odeur de la mort ». Il a aussi les gens présents qui peuvent porter beaucoup de parfum. Ou sinon, on retrouve habituellement beaucoup d’odeurs variés de fleurs. » La composition aromatique réalisée sur mesure par la spécialiste visait à éloigner cette idée reçue afin de mettre plutôt l'accent sur le bien-être du client. Pendant son déplacement dans les différentes salles du complexe, ce dernier pourra associer les effluves changeantes à leur environnement, mais aussi aux émotions qu'il ressentira. 

L'accueil moderne et épuré du complexe

Le mobilier du nouvel aménagement est davantage contemporain, tout en restant minimaliste. 

Rythmer l'espace grâce aux fragrances 

Avec l'équipe du complexe Le Sieur, Christine Chamberland-Beaudoin a mis en place un parcours immersif qui guidera les familles dans les différentes pièces de l'établissement. Ce dernier a été scénarisé en 4 thèmes : l'accueil, la chapelle, la salle de réception et le bureau réservé aux arrangements funéraires. Chacun de ces endroits détient une odeur propre à sa fonction, son ambiance et aux émotions qu'il peut générer chez le visiteur. Les différents espaces sont tout de même liés grâce à un élément commun ; la bergamote, une essence aromatique aux propriétés à la fois énergisantes et relaxantes qui a aussi le pouvoir de neutraliser les parfums des bouquets floraux et les fragrances portées par les individus. 

« Visuellement, tout est épuré dans l'espace du complexe. Il y a beaucoup de plantes, beaucoup de blanc et de gris au niveau des couleurs. Pour les odeurs, on est donc allé chercher une ligne boisée, des notes «vertes» de feuillage », explique l'entrepreneure. Les effluves concordent avec leur environnement respectif, symbolisé par l'image de l'arbre s'enracinant pour finalement s’élèver vers le ciel. 

La chapelle tout de blanc meublée de chaises évoquant les branches d'arbres. 

Luminaires auréolés et mobilier aux teintes neutres

Dès leur entrée dans le complexe, les clients sentent des odeurs de thé vert, de jasmin, de rose, de cèdre et de musc blanc, un combot que l'on voulait réconfortant et accueillant tout comme l'espace d'accueil épuré et lumineux. Pour les lieux de cérémonie, témoins de la manifestation d'émotions vives, une composition de thé, de gingembre, de touches florales et de notes de pin favorise l’apaisement et la détente. Sur une note plus joyeuse, l’étage des salles de réception accueille des arômes d’agrumes, de citronnelle et de pin qui stimulent les conversations tout en ouvrant l’appétit. Une véritable synergie des sens. 

« La mise en place de nouveaux services témoigne de nos efforts constants pour nous dépasser et innover, indique Alain Paradis. Mission accomplie avec cette nouvelle initiative ! »

 

Photos : Jérôme Lavallée

 

comments powered by Disqus