La Charbonnière d'Alain Carle: entre rusticité et modernité

La Charbonnière s'inscrit dans le projet de développement des villas de prestige des Terrasses Cap-à-l'Aigle, dans la région de Charlevoix. Réalisée pour un des entrepreneurs du projet, cette résidence secondaire est également offerte à la location. 

De taille modeste par rapport aux autres villas du site, cette maison de 2200 pieds carrés compte deux chambres pouvant accueillir chacune un couple avec de jeunes enfants. En plaçant les suites le plus loin possible l'une de l'autre, l'architecte Alain Carle a voulu favoriser l'intimité des occupants. Il a aussi veillé à créer des espaces de ressourcement, privilégiant le mode contemplatif cher aux vacanciers. 

Les canapés présents dans les deux chambres, situées en contrebas, se transforment en lit pour les enfants ou en divan, où il fait bon relaxer tout en profitant de la vue directe sur l'extérieur. Dans cette même optique d'intimité, le salon fait dos à la cuisine, se plaçant légèrement en retrait du lieu de rassemblement central de la maison. Un sauna avec vue sur le fleuve vient compléter l'expérience de relaxation.

Le canapé modulable de l'une des chambres fait face à la splendide vue. 


Un projet d'architecture à l'approche paysagère

Ce qui a guidé Alain Carle, ce n'est pas la programmation mais bien le paysage. Construisant sur un site dégarni (de nombreux arbres ont été coupés afin de laisser toute la place à la vue spectaculaire), il a proposé un concept architectural près du sol, pour se protéger des voisins et aussi du climat. Le vent froid et puissant du nord a décidé de la forme en U de la résidence. Au centre, on y trouve une cour extérieure protégée et favorisant un microclimat. L'architecte a également respecté la topographie en pente douce. L'accès direct au sol des chambres, situées sur deux niveaux différents, permet aux occupants de profiter pleinement de la nature et de s'approprier le territoire. 


Inspiré par le travail du sculpteur Roland Poulin, Alain Carle a travaillé le projet comme s'il s'agissait d'une sculpture. Le choix du cèdre brûlé pour l'enveloppe extérieure de la résidence et la fenestration minimaliste amplifient l'impression d'étrangeté de cette architecture, telle un objet intrigant dans un paysage monumental. 

Un design intérieur d'inspiration rustique 

Lorsque l'on entre dans La Charbonnière, les lattes de bois peintes en blanc contrastent avec le noir de l'extérieur. Pour concevoir le design d'intérieur, Alain Carle s'est laissé inspirer par les maisons villageoises de Charlevoix. Les lattes de bois, de différentes grosseurs, créent un effet texturé sur les murs et le plafond, à l'image d'une tapisserie. Les planchers sont en pierre de la région et ont été réalisés par Demonfort.


Complété en 2016, le projet a duré une année. Cela a permis à Alain Carle de peaufiner certains détails architecturaux, de capter des ambiances et même d'entamer un dialogue avec la nature.

Crédit photos: James Brittain

 

comments powered by Disqus