CVC à Milan : Le meilleur du design italien à Montréal

Pour Charles Virone, président-directeur général de la firme de design CVConcept, le design italien est plus qu’une passion : c’est littéralement une dépendance! Distributeur exclusif d’importants fabricants italiens, le Salon du meuble de Milan est pour lui un incontournable. Il s’y rend annuellement pour choisir les produits dont il fera la distribution via son showroom de Montréal.  Index-Design l’a rencontré pour en savoir plus sur ce volet de l’entreprise.

ID : Comment procédez-vous à la sélection des fabricants que vous distribuez ?

Charles Virone

CVC

Premièrement, nous connaissons bien les fabricants, car nous allons au Salon du meuble de Milan depuis plusieurs années. Aussi, parce que les compagnies reviennent chaque année.  Ensuite, nous nous rendons dans les showroom de New York où tous les fabricants importants de design italiens sont présents. Ça nous permet de voir si les produits qui nous intéressent répondent au marché montréalais et surtout à regarder s’ils présentent un niveau de qualité équivalent en termes de design et de fabrication.  Cet aspect est très important pour nous et nous avons l’œil parce que nous avons-nous-même un atelier d’ébénisterie au sein de CVC.

ID : Allez-vous également visiter les usines de fabrication en Italie ?

Oui, c’est très important pour nous et nous le faisons assez fréquemment. C’est une bonne façon de créer des liens directs avec les fabricants et de comprendre la compagnie de l’intérieur, son âme. Ces visites nous permettent aussi de voir le contexte dans lequel le produit est fabriqué, de rentrer au cœur du processus de réalisation et de voir la machinerie utilisée qui est souvent d’une qualité inimaginable. On peut ainsi comparer les compagnies entre elles et ça aide beaucoup par la suite pour bien spécifier ces produits à Montréal.

ID : Justement comment orientez-vous les choix des designers qui viennent vous voir pour spécifier des produits dans leur projet ?  Par exemple dans le cas d’une unité murale, vous en avez plusieurs et le choix peut s’avérer difficile.

Tous les produits sont différents et le choix se fait en fonction du langage de la maison et du fini souhaité par le client.  S’il veut un fini bois contemporain, nous allons recommander une unité murale de Porro ou bien Alivar.  S’il veut un fini mat ou bien un meuble en aluminium, nous allons aller vers Rimadesio.  S’il préfère plutôt quelque chose de moins traditionnel, ce sera Porada.  Toutes les compagnies ont leurs particularités et nous pouvons guider les designers vers les bons produits selon le projet.

ID : Avec l’affluence des nouveautés chez les fabricants, est-ce que l’aménagement de votre showroom est difficile ?

Oui! On a seulement 4000 pieds carrés à aménager et nous sommes distributeurs de 20 compagnies, plus les produits issus de notre atelier d’ébénisterie. C’est une bataille dans notre équipe à tous les mois !  Il est par contre très important pour moi d’offrir aux visiteurs un espace de vente aéré et bien aménagé qui met en valeur les produits et non un lieu remplit au maximum de mobilier. Cela implique de faire des choix et de sacrifier certains éléments afin de préserver la qualité spatiale du showroom.

ID : En terminant, quels sont vos trois coups de cœur du Salon du meuble de Milan cette année?

Chez Dada ; la cuisine avec trim amovible. Chez Rimadesio ; la série de portes coulissantes avec carreaux. Finalement, chez Porro ; l’unité murale Gallery. 

comments powered by Disqus