Équilibre entre inertie et cinématique

À l’instar d’une fougère soumise à la force du vent sans se rompre, le siège de bureau Fern se plie au moindre mouvement de l’utilisateur, et avec une stabilité accrue. 

Lancé au Musée d’art contemporain de Montréal, le 5 mai dernier, le nouveau siège de bureau pour cadres Fern, conçu par l’équipe de design du fabricant Haworth, cherche à estomper la « mécanique » performante, pour privilégier la forme organique.

De par sa structure intérieure, visible sous la résille, le dossier évoque la fronde stylisée d’une fougère. Fern équilibre les points de tension, notamment, au niveau du dos et du bassin. De plus, il oppose une force d’inertie moindre aux mouvements du corps. Son mécanisme de suspension dynamique intégré fournit une stabilité, un soutien et un centrage du corps optimaux. Le siège est doté également de leviers de bascule et de réglage multi position discrets. Des caractéristiques qui peuvent se résumer pour l'utilisateur par moins de fatigue et de points douloureux à la fin d’une journée de travail.

Comme il ne dispose pas du cadre rigide typique d’une chaise traditionnelle, Fern convient à une diversité de morphologies et compense d’autant les différences de positions assises de la femme et de l’homme. Les accoudoirs réglables en quatre dimensions s’adaptent aux grandes personnes comme aux plus petites tailles. La profondeur de l’assise est également réglable. Avec sa base en aluminium plus affinée et une palette de coloris attrayants, pour le revêtement textile, le siège contract Fern risque de s’immiscer dans l’espace résidentiel!

Disponible sur la boutique en ligne de Haworth à compter de juin prochain.

comments powered by Disqus