Une boutique de literie fine Bigarade ce printemps

Sept mois après le début de ses activités, la marque de linge de lit Bigarade se prépare à ouvrir, le 1er avril, une boutique-atelier à Hochelaga pour créer un espace de rencontre privilégié entre artisans et particuliers.

En ce début d’année, Geneviève Lorange, designer textile et créatrice de la marque d’articles de literie Bigarade, est en transit. Elle quitte son atelier de Verdun pour un nouvel espace, beaucoup plus grand, avec une boutique donnant sur la rue Sainte-Catherine, dans le Hochelaga branché qui compte quelques belles adresses déco.

Bigarade, soit le terme qui désigne une orange utilisée en parfumerie pour un hommage au nom maternel de Geneviève, vend présentement en ligne les créations faites main par la designer et les couturières indépendantes qui l’épaulent. Parmi les succès de la marque : les housses de couettes, façon courtepointes à l’ancienne, de haute qualité. « Ma grand-mère était couturière, explique Geneviève. Elle récupérait des bouts de tissus qu’elle découpait et assemblait de façon géométrique. C’était un travail de patience, mais le résultat obtenu était d’une incroyable solidité. » De par la confection à la main, la petite taille des textiles recyclés, mais aussi la qualité de ceux-ci. « Les tissus étaient de bien meilleure qualité par le passé », précise la designer. 

Elle est donc partie à la recherche de tissus anciens à Montréal et dans les environs pour imaginer une ligne d’articles de maison uniques et durables. Des rouleaux de quelques mètres oubliés qu’elle intègre dans son processus de création, et dont elle conserve les chutes précieusement pour sa gamme d’accessoires (pochettes, loups...) Le tout est produit en série limitée, garanti à vie, numéroté et signé de la couturière qui en est à l’origine. Bien sûr, seules les fibres naturelles (coton et lin) sont retenues pour la fabrication.

Si la vente en ligne a permis de lancer la marque, Geneviève a tenu à avoir une boutique en ville qu’elle envisage comme un cocon où il fera bon se poser autour d’un café. L’ancien commerce qui abritera celle-ci date des années 20 et dispose encore de ses vitrines d’origine avec de jolies moulures tout à fait dans l’esprit de Bigarade. Le grand espace loft, de 1320 pieds carrés, reproduira l’intérieur d’une maison avec un coin salle à manger, salon et chambre. Les luminaires seront signés Authentik Lighting et disponibles à la vente. Il sera notamment possible d’y commander du linge de lit sur mesure et de toucher la matière. Un détail important, car, comme se plaît à le rappeler Geneviève : « Nous passons vingt-cinq ans de notre vie dans un lit. »

Ouverture de la boutique prévue le 1er avril au 3889, rue Sainte-Catherine Est.

comments powered by Disqus