Un village éphémère de Table Architecture pour les 40 ans de la FAÉCUM

Afin de rassembler la communauté étudiante de l’Université de Montréal autour des activités organisées pour les quarante ans de la FAÉCUM, l’institution a fait appel à Table Architecture pour la création d’un village éphémère sur le parvis de la Faculté de l’aménagement accessible dès ce lundi jusqu'au vendredi 11 novembre.

Table Architecture, dont l’équipe se compose de cinq diplômés en architecture de la Faculté de l’aménagement de l'Université de Montréal, et qui a notamment œuvré au musée du Village au Pied-du-Courant, a repensé le concept du village éphémère pour l’adapter au contexte particulier de cette commande. « Le village éphémère n’est pas une typologie reconnue et facile à définir ; nous avons décidé de l’aborder ici comme un pavillon, explique Bernard-Félix Chenier, cofondateur de Table Architecture. Cette structure était préférable à cause de la météo à cette période de l’année, et elle répondait bien à l’idée de rassemblement et de célébration.»  

La forme du pavillon éphémère découle d’une manipulation formelle où des volumes agglomérés, expressions des maisons dans un village, ont été inversés pour créer une toiture. « Le volume du toit symbolise la protection exercée par l’association étudiante et le regroupement de ses membres, poursuit Bernard-Félix Chenier. Nous voulions créer un objet simple qui semblait s’être déposé sur le site, et qui exprimait bien cette analogie. » La dimension constructive et l’aspect technique du projet ont représenté un défi pour l’équipe de Table Architecture. Les jeunes architectes, qui ont construit eux-mêmes leur concept, ont opté pour le bois d’ingénierie afin d’obtenir le plus grand volume possible dans une logique de standardisation et de facilitation de la construction.

En raison de sa proximité avec la station de métro et le HEC, la cour de la Faculté de l’aménagement est un lieu de convergence qui s’inscrit naturellement comme lieu de rassemblement. « L’emplacement du village éphémère représente un endroit très pertinent pour accueillir ce projet », affirme le jeune architecte. Le site du village éphémère sera également animé par du mobilier conçu par des étudiants de la Faculté de l'aménagement à l'occasion d'un concours. En plus de ses visées festives, le projet sert de vitrine au savoir-faire et à la créativité des étudiants et des diplômés de l'université. La programmation des activités du village éphémère compte notamment des prestations musicales, un « food truck » avec un bar de boissons chaudes, ainsi que l’exposition de photos « 40 femmes ». Cette galerie de portraits souligne l’engagement et l’implication de quarante femmes inspirantes qui ont marqué le milieu universitaire et la société montréalaise au cours des quarante dernières années. 

Photo d'ouverture : FAÉCUM.

comments powered by Disqus