La présentation visuelle au service de l’image de marque

Lors de sa conférence au Circuit Index-Design, Jean-Pierre Desnoyers, designer et chargé de projets chez RHO, a exposé l’importance de la présentation visuelle. Avec les périodes des fêtes qui arrivent à grand pas, il s’exprime sur les clés d’une vitrine réussie.

La présentation visuelle est l’art de promouvoir les ventes de différents objets, produits ou services dans le but d’attirer l’attention d’un consommateur. Les concepts de boutique ou de vitrine ont ainsi un impact immédiat dans la décision d’achat du consommateur.  Elle positionnera d’emblée l’image de marque d’un magasin et attirera la clientèle qui s’identifiera à cette image.

« Une mauvaise vitrine s’explique par des moyens peu élevés et un manque de créativité » estime Jean-Pierre Desnoyers. Selon lui, une vitrine nécessite une attention particulière, il ne faut pas oublier que 100% des clients potentiels d’un magasin la verront. Pour réussir, il faut choisir un message unique, dire l’essentiel. Il ne faut pas surcharger la vitrine avec tous les produits disponibles en magasin. Il est préférable de mettre en vedette peu de produits et de les changer plus souvent. Plusieurs études le démontrent : une belle vitrine renouvelée régulièrement est un bon outil qui fait nettement augmenter les ventes. « Les gens aiment le changement dans tous les aspects de leur vie. Dès qu’une vitrine a été vue une fois par un client potentiel, son pouvoir de persuasion n’est plus aussi fort » explique-t-il.

La vitrine comme référence de nouvelles tendances

Une vitrine doit être changée régulièrement pour plusieurs raisons, mais notamment pour solliciter le passant régulier et souligner des fêtes ou des événements particuliers comme le changement de saison ou encore pour souligner l’arrivée de nouveautés. « C’est durant la période de Noël qu’on voit les plus belles vitrines » affirme Jean-Pierre Desnoyers. Une vitrine sert également à introduire et présenter de nouveaux produits. Elle doit pouvoir informer le client sur l’utilisation d’un produit : comment le porter, le styliser, l’accessoiriser. Une vitrine réussie permet d’être reconnu comme une référence en termes de nouvelles tendances.

Il explique que « l’entretien d’une vitrine est essentiel, il faut diffuser un message positif à chaque passant ». Selon lui, un vitrine poussiéreuse, des vitres sales, des mannequins abimés ou démodés, un mauvais éclairage ou encore des affiches défraîchies véhiculent un message négatif du magasin et de ses produits et écorne du même coup l’image de marque.

« C’est dans les grandes villes que se trouvent les plus belles vitrines. Cela prend de l’achalandage pour les rentabiliser parce que certaines installations peuvent s’avérer très coûteuses puisqu'elles demandent une grande équipe pour les réaliser » explique le designer. C’est à New York que j’ai vu les plus belles vitrines,  Saks, Lord & Taylor, Barneys et Macy’s sont vraiment des références. Les maisons de haute couture comme Louis Vuitton sont également très habiles pour construire des vitrines qui arrivent à séduire le client potentiel tout en renforçant leur image de marque ». Jean-Pierre Desnoyers 

comments powered by Disqus