Une minute avec Jean-François Saint-Onge

Quelques questions pour en savoir plus sur les créateurs en design et en architecture.

Nom : Jean-François Saint-Onge
Poste : Architecte et co-fondateur
Entreprise : ADHOC architectes

Ce qui vous inspire ?
La nature est une source d’inspiration inépuisable par sa force et sa complexité. L’analogie avec des éléments de la nature accompagne le mûrissement du projet et en révèle un second niveau de lecture.

Une tendance que vous ne supportez pas ?
Le concept même de tendance !

Une obsession ?
Le contraste. Par opposition, lorsque des éléments contrastants sont mis en relation, l’espace acquiert une nouvelle profondeur, des éléments sont délimités, accentués et mis en valeur. Le contraste est un élément récurrent dans nos projets bien que sa matérialisation soit différente à chaque fois.

Vous ne pourriez pas vous passer de…
Frank, mon associé.

Une application qui vous a sauvé la vie ?
Revit.

Ce que vous écoutez en ce moment ?
Buena Vista Social Club ! Et oui, je ne suis pas encore totalement revenu de vacances...

Ce que vous lisez ?
Les cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini.

Un autre métier que vous auriez aimé faire ?
En démarrant mon entreprise, j’ai découvert une facette de mon métier que j’adore : l’entreprenariat. Si je n’étais pas architecte, je ne sais pas quels services ou produits je proposerais, mais je gérerais assurément une entreprise. Ça doit être dans mes gènes, car mon père et mon grand-père étaient eux-mêmes entrepreneurs.

Le projet dont vous êtes le plus fier ?
Le projet dont je suis le plus fier, c’est le projet « la géode », pour l’innovation qu’il propose valorisant une diversité des typologies. Le projet s’est nourri d’une vision du renouvellement des quartiers centraux ; plus créatifs, plus denses, plus verts et plus humains. Projetant une certification LEED platine, la géode se base sur des standards environnementaux élevés et vise à offrir une qualité de vie supérieure grâce, entre autres, à une cour intérieure végétalisée et des appartements traversants. De plus, d’un point de vue conceptuel, ce projet raconte une histoire et s’inspire de la géode, une masse minérale creuse dont l’intérieur est tapissé de cristaux guidant l’ensemble du parti pris architectural. Le projet bénéficie également d’une insertion réussie dans le quartier alors que l’architecture contemporaine peine à s’y implanter.


Un projet dont vous n’êtes pas l’auteur, à votre grand dam ?
Le MAS (Museum Aan de Stroom) d’Anvers réalisé par Neutelings Riedijk.


Un projet que vous rêvez de réaliser ?
Mon projet de rêve serait de travailler sur un lieu de partage et de culture, une bibliothèque, un centre culturel, un musée ou encore un théâtre qui soit situé au bord de l’eau. J’aimerais concevoir cette institution publique afin que celle-ci soit fluide et flexible, agissant comme un trait d’union entre la terre et l’eau. En se déployant sur ces deux éléments, le bâtiment offrirait un parcours architectural riche, aux points de vue et aux expériences variés, se nourrissant des caractéristiques apportées par l’eau : jeu avec les notions d’intérieur et d’extérieur, réflexions...

Crédit photo d’ouverture : Tora Photography

comments powered by Disqus