The Frame par Samsung : union entre technologie et esthétisme

Le 19 août dernier, la plus récente nouveauté de Samsung a été dévoilée à la Maison Adam de Québec. Pouvant servir à la fois de téléviseur et d'oeuvre d'art murale, ce «tableau technologique» fait le pari d'allier art et divertissement dans un même objet. 

Développé par le designer Yves Béhar et son équipe, l'écran The Frame est né de l'idée selon laquelle les gens n'auraient pas nécessairement le désir de vivre dans un environnement exempt de technologie, mais qu'ils souhaiteraient plutôt côtoyer celle-ci d'une façon plus discrète et modérée. Au fil des neuf années de conception, la forme de l'objet s'est graduellement développée autour de l'archétype du simple cadre de bois. L'écran peut être utilisé tel un téléviseur standard, mais peut aussi revêtir le rôle d'un tableau. The Frame se distingue ainsi par ce double usage, alors que les téléviseurs courants ne sont utilisés que quelques heures par jour pour, le reste du temps, n'afficher qu'un simple rectangle noir. 

THE FRAME

CRÉDIT PHOTO: SAMSUNG

Ce nouveau modèle de Samsung a une qualité d'image 4K et possède un écran très mat, ce qui apporte un effet de réalisme aux oeuvres d'art. La dimension rétroéclairée n'est pas réellement perceptible, et c'est aussi ce qui le rapproche d'un tableau réel. Malgré l'esthétisme simple de l'appareil, des technologies avancées telles que la miniaturisation de certaines composantes ainsi que l'ajout de capteurs de luminosité et d'activité ont permis de réaliser cet écran minimaliste.

La consommation énergétique de The Frame est faible, ce qui permet de garder l'appareil ouvert pendant de longues heures. Lorsqu'il n'y a pas de mouvement dans la pièce, les capteurs le détectent et l'écran s'éteint, contribuant ainsi à l'économie énergétique. 

De différentes options esthétiques sont offertes, dans le but de permettre la dissimulation de l'écran dans son environnement. Le choix des cadrages se décline en bois, en métal ou en blanc. Pour une meilleure intégration, il est même possible de peindre le cadre blanc. Tous les fils doivent évidemment être dissumulés dans le mur, pour sublimer la minceur de l'appareil et pour accentuer sa ressemblance avec une toile. 

LE TÉLÉVISEUR SERIF DES FRÈRES BOUROULLEC

CRÉDIT PHOTO: SAMSUNG

Samsung possède déjà une banque composée d'oeuvres d'une dizaine d'artistes internationaux tels que Todd Eberle, mais la collection sera sous peu bonifiée. Les utilisateurs pourront sélectionner leurs oeuvres favorites à partir d'une application. Selon les créateurs, il s'agit d'une forme de démocratisation de l'art permettant aux artistes de toucher les gens directement dans leur salon. Ces derniers auront aussi la possibilité de faire défiler leurs clichés personnels sur l'écran. Pour la présentation des images, plusieurs options sont disponibles telles que l'ajout ou non d'un encadrement de type marie-louise.

Chez Samsung, c'est le deuxième modèle de téléviseurs alliant technologie et esthétisme. Le premier exemplaire s'intitulait Serif, et avait été créé par les frères designers Bouroullec. Le travail d'Yves Béhar sur The Frame est ainsi une forme de complémentarité à cette précédente version. Reste maintenant à voir si les téléviseurs minimalistes auront la cote auprès des acheteurs au cours des prochaines années. 

Le téléviseur est offert en format de 55'' et de 66''. Les écrans se détaillent entre 2700$ et 3800$.

 

comments powered by Disqus