Résidence Villeneuve par Atelier Barda : entre vu et non vu

L'équipe d'Atelier Barda a réalisé l'aménagement architectural de cette résidence dans un bâtiment composé autrefois de deux logements au-dessus d’une épicerie. 

La façade de la bâtisse présente deux anciennes vitrines commerciales faites en bois qui encadrent la porte centrale. La parcelle de l’immeuble est située entre une cour latérale orientée sud-ouest d’un côté, servant à l’origine d’aire de stockage et de chargement, et d'un garage de l'autre côté.

La mission initiale définie par les clients proposait de redéfinir complètement la parcelle latérale en cour végétalisée — un élément plutôt rare et aussi prisé en plein cœur de l’arrondissement. Le mandat d'Atelier Barda consistait également à transformer complètement le rez-de-chaussée commercial et le premier étage résidentiel, que l'on voulait unir en un seul logement unifamilial disposé sur deux étages. Celui-ci sera surmonté d’un logement locatif déjà existant. Au-dessus du garage, une pièce de vie supplémentaire a été ajoutée, ainsi qu’une petite terrasse privée donnant sur la rue.

L'orientation des façades principales permettait une abondante entrée de lumière, mais s’accompagnait cependant d’une perte d’intimité inévitable pour les résidents créée par la proximité du bâtiment avec la rue. Les architectes d'Atelier Barda se sont donc posés la question suivante : Comment concevoir un rapport équilibré entre l’intime et le public au sein du nouveau logement ayant pignon sur rue?

La firme a alors décidé de mettre en scène cette frontalité directe à laquelle les résidents et les passants seraient confrontés, plutôt que de la mettre de côté. C'est ainsi que les deux thématiques du projet se sont imposées :  le jeu entre vu et non vu et le cadrage cinématographique.

Ainsi, les grandes vitrines commerciales sont demeurées en place, d’une part pour leur apport lumineux et d'une autre part pour laisser court à cette ambiguïté entre le montrer et le cacher. 

Un bloc installé au centre de la résidence a été aménagé face à la vitrine et inclut un vestiaire, une salle d’eau et une bibliothèque. Il permet une transition vers l’espace du rez-de-chaussée où se trouve le séjour, la salle à manger et la cuisine. Le bloc a pour rôle de créer un écran visuel depuis la rue sans masquer la vitrine. Les moments d’intimité que les passants peuvent apercevoir se restreignent donc aux passages des résidents entre les différents espaces. 

Son rôle consiste à créer un écran visuel depuis la rue sans occulter la vitrine. Ainsi, les moments d’intimité perçus par les passants se restreignent aux moments de passages entre un espace et un autre. Le rez-de-chaussée demeure quand à lui non visible depuis la rue, hormis pour les couloirs et les espaces interstitiels. Des rideaux viennent ajouter un côté théâtral à la pièce de vie de la résidence. 

L’utilisation de la couleur a aussi grandement contribué à la mise en scène de l’espace. L'apport subtil des variations de rose du bloc central vient contraster dans l’espace de vie avec les tonalités de vert de la cuisine. Le choix des matériaux, les jeux de courbes et les éléments créés sur mesure contribuent également à donner à cette résidence son unicité.

 

Fiche technique

Résidence Villeneuve

Lieu : Montréal, Canada
Date d’achèvement : Avril 2017
Superficie : 2500 pieds carrés

 

Crédit photos : Maxime Desbiens  

comments powered by Disqus