Des étudiants montréalais construisent une maison autosuffisante

Début juin sera inauguré sur le campus de Loyola, à Notre-Dame de Grace, le site de construction d'une maison autonome et intelligente qui participera au Décathlon solaire de Chine en 2018.  

Conçue et construite par TeamMTL, une équipe multidisciplinaire d'étudiants provenant des universités Concordia et McGill, cette maison de construction durable compétitionnera avec 21 autres équipes provenant de 10 pays et de 49 universités différentes. Le jury chinois évaluera les projets selon 10 critères: l'architecture, l'ingénierie, la faisabilité, la viabilité sur le marché, le bilan énergétique, l'usage et le traitement de l'eau, la performance des électroménagers, la prise en compte des enjeux sociaux, le confort et l'innovation. « L'équipe gagnante verra sa maison achetée afin qu'elle bâtisse un village en Chine avec ce modèle », nous explique Sandra Alexandre-Aimée, étudiante en design à l'Université Concordia et co-responsable des communications pour TeamMTL.

maison autosuffisante


L'architecture de la maison s'inspire des typologies d'habitation montréalaise et chinoise. On retrouve ainsi la maison en rangée de Montréal, et la cour intérieure traditionnelle chinoise. La construction en deux volumes est séparée par un espace extérieur à l'étage, mais reliée par un espace intérieur au rez-de-chaussée.

maison autosuffisante

Lorsque l'on aligne les maisons, cette cour extérieure devient un couloir partagé qui favorise les échanges entre voisins. Consciente du phénomène de densification urbaine, l'équipe de TeamMTL a privilégié l'adaptabilité de l'habitation, en offrant diverses configurations d'habitation (intergénérationnelle, unifamiliale, etc).


Cette maison autonome pensée pour s'implanter en terre chinoise est tout aussi adaptée à la réalité montréalaise. TeamMTL souhaite proposer un projet exemplaire de construction durable urbaine au Québec. « Ce qu'on souhaite, c'est de monter la maison à Montréal, de la montrer au public, et de présenter le projet comme quelque chose de possible : une maison abordable et durable en ville. Si on a tout notre financement, on aimerait bâtir de 3 à 5 maisons à Montréal pour continuer notre recherche sur l'efficacité de nos bâtiments dans notre climat », confie Sandra.

maison autosuffisante montréal


Pour l'équipe, le plus gros défi a été de concevoir une maison de A à Z, de l'enveloppe au design intérieur, en passant par la structure, en plus de rendre fonctionnelle une maison solaire, 24 panneaux fournissant l'électricité, l'eau chaude et la recharge pour une voiture électrique. Il fallait aussi penser à la maison intelligente de demain, celle qui conscientise l'utilisateur en l'informant de sa consommation d'énergie. Un défi relevé par une cinquantaine d'étudiants, la plupart inscrit aux études à temps plein.


La maison préfabriquée autosuffisante sera assemblée pour la première fois à Montréal le mois prochain. Ouverte aux visites sur le campus de Loyola de la fin juin à la fin septembre, elle sera ensuite démontée et envoyée à Dezhou pour le Décathlon Solaire de Chine.

 

Crédit image de couverture : TeamMTL

 

comments powered by Disqus