Le Phénix : un design actif pour limiter les émissions toxiques

Cet ancien bâtiment industriel désaffecté du quartier Saint-Henri accueille aujourd’hui le siège social de la firme montréalaise Lemay qui l'a transformé en un immeuble écoénergétique.

Construit il y a une soixantaine d'années, le vaste bâtiment d'une superficie de 10 000 pieds carrés intitulé Le Phénix intègre aujourd'hui les plus récentes technologies en matière d’énergies renouvelables. Le projet s’inscrit dans la continuité du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques et de la stratégie canadienne pour les bâtiments afin d'atteindre l'objectif net positif. 

Instauré en collaboration avec ces quatre partenaires - Groupe MachMartin Roy et Associés, Dupras Ledoux et ELEMA - l'ambitieux projet de Lemay s'est implanté au courant de 2018. Sans coûts de production supplémentaires, la firme a réalisé une forme d'aménagement écologique encore peu répandu à Montréal et ses environs, persuadée que ce modèle de bâtiment allait devenir celui de l'avenir.  

Ces nouveaux bureaux reflètent précisément l'engagement que s'est donné Lemay de réaliser des aménagements optimisés et axés sur le développement durable. Pour arriver à un résultat concret, la firme a notamment mis en place des systèmes de chauffage, de ventilation, de climatisation et d’éclairage qui permettent de recycler et de stocker l'énergie utilisée. Avec ces diverses installations, l'équipe de Lemay vise un bilan énergétique annuel nul d'ici les deux prochaines années. 

Parmi les procédés et les installations intégrées au bâtiment, on retrouve un mur végétalisé, une fenestration perfectionnée optimisant les gains solaires, un canal de récupération de la chaleur, un mur-rideau qui capte l'énergie, et un système d'éclairage au LED permettant de tamiser l’intensité selon le degré de lumière du jour.  

Cette réduction de l'empreinte écologique au coeur de l’entreprise représente également pour Lemay un engagement envers la lutte contre la transmission de carbone dans l'air, cette pollution ayant été drastiquement réduite grâce aux initiatives du bâtiment. Selon une étude menée par le Gouvernement du Canada, les maisons et autres bâtiments produiraient environ 17 % de la totalité des émissions de gaz à effet de serre du pays. 

Dans l'environnement de travail pensé par l'entreprise, il n'y a pas de bureaux fermés, mais plutôt plusieurs variétés d'espaces misant sur la collaboration et l'échange. L'idée était principalement de mettre en place différentes façons de susciter les rencontres fortuites et les réunions entre les 350 employés de la firme. La configuration de l'espace invite aux déplacements, que l'on encourage notamment par l'utilisation des escaliers. 

La santé et le bien-être des employés sont également au centre des préoccupations de Lemay dans ce nouvel espace de travail. La firme souhaite promouvoir les saines habitudes de vie au sein de ses bureaux, en proposant notamment à ses employés des plats préparés à base de produits frais et créés par des chefs locaux, en plus d’une salle d'entrainement accessible à tous durant les heures de travail. 

Photos : Lemay 

comments powered by Disqus