La nature s'invite dans la brasserie urbaine Ginkgo Café & Bar

Lors de l'aménagement de ce sympathique restaurant-bar du Quartier latin, la firme de design Rübik a tiré profit de la large fenestration du bâtiment, et s'est grandement inspirée de la nature. La designer et coassociée de l'entreprise, Sophie Roy Mireault, nous en dit davantage sur cette réalisation extravagante. 

Dès que le local du restaurant fut disponible, l'engouement s'est fait sentir au sein des restaurateurs de la métropole. En plein centre-ville de Montréal, l'emplacement avantageux a suffit à convaincre plus de 20 équipes de design à soumettre leur projet d'aménagement. Finalement, c'est le concept de Rübik design qui a attiré l'attention du client. « Nous voulions leur transmettre notre vision. Suite à la présentation de notre plan d’aménagement, du moodboard, des matériaux, bref, de notre concept, nous nous sommes rendues au 2e tour que l'on a finalement remporté parmi les 4 derniers finalistes », explique fièrement Sophie Roy Mireault. 

La créatrice et sa partenaire d'affaires, la designer Justine Trudeau, ont su que l'abondante entrée de lumière leur servirait de source d’inspiration, en plus de leur permettre de créer un espace réellement unique et invitant. « Nous avons d'abord été charmées par la fenestration imposante de l’endroit qui occupe la majorité de l’espace du restaurant. Nous voulions créer une sorte d'extension de l’extérieur vers l’intérieur, et créer un oasis de fraîcheur, un endroit énergisant. »

Un aménagement flexible pour une clientèle hétéroclite

D'un point de vue plus technique, les designers ont rencontré un obstacle de taille : celui de réussir à aménager un lieu qui soit assez polyvalent pour attirer la clientèle variée qui compose ce quartier universitaire de Montréal.

« Il y avait un défi au niveau de la clientèle. Nous sommes dans un pavillon de l’UQAM donc bien entendu, il y a beaucoup d’étudiants et d’enseignants. Par contre, nous devions aussi attirer une clientèle externe, des « walk-in » comme on dit en restauration, pour devenir une destination de choix. Étant donné que c’est un restaurant trois services qui sert des déjeuners, des dîners et des soupers, nous devions aussi combler un grand nombre de besoins, et mettre en place des ambiances différentes à toute heure de la journée », explique Sophie Roy Mireault. 

Un défi que la designer et sa collègue ont su relever grâce à un aménagement proposant différentes zones intimes, qui permettent le travail seul ou en groupe, mais aussi avec l'agencement de multiples espaces aux ambiances distinctes. 

Un havre de nature en ville

« Notre idée, c'était de faire une sorte de « greenhouse », de créer une serre publique dans un environnement urbain où on pourrait sentir la végétation à travers le béton, ressentir le contraste entre le mouvement des gens et la zénitude de la nature. Il allait donc de soi pour nous de créer un décor extravagant qui allait trancher avec la monotonie de la ville. »

À la vue de toutes les jardinières suspendues, des pots de plantes variées disposés un peu partout et de l'imposante colonne végétale grimpant du rez-de-chaussée à la mezzanine, on peut assurément croire que c'est une mission accomplie pour les designers de Rübik. 

Les plantes artificielles présentes sur les murs et à l’intérieur des cages suspendues proviennent de chez Décors Véronneau, alors que les plantes naturelles ont été achetées chez Cactus Fleuri.

« Comme le nom du restaurant est Ginkgo, qui signifie une sorte d’arbre très ancien datant d'avant le temps des dinosaures, on voulait créer une ambiance de jardin intérieure à la fois au goût du jour, mais aussi très classique. Cet effet est donné avec les tuiles à damier au sol, les carreaux de ciment à motifs au bar, les luminaires en verre taillé, les vieux lavabos roses et le marbre », ajoute Sophie Roy Mireault. 

Mélanger les textures pour mieux unifier

Au premier coup d'oeil, on remarque que dans le restaurant Ginkgo, il y a abondance de matières, de textures, et aussi de mobilier. Les designers souhaitaient obtenir un résultat chargé, mais non moins équilibré. « En choisissant des matières neutres telles que le bois, le rotin, le marbre, l’acier et le verre, nous avons créé un contraste harmonieux entre les accents de couleurs et les textures pour attirer l’œil du client. »

Luminaires de formes variées, pièces de mobilier sur mesure aux influences rétro et objets récupérés se côtoient dans un ameublement à la fois harmonieux et éclectique. Face à l'un des bars du restaurant trône un immense mur tout en blanc composé d'assiettes, de verres et d'accessoires de cuisine. Un revêtement assurément unique en son genre. 

 

« Selon nous, le plus important défi de ce projet a été de travailler de façon dynamique avec ce grand espace en « L » muni de hauts plafonds. Il était donc important de créer plusieurs zones et de jazzer les différents espaces », conclut la designer. 

 

Ginkgo Café & Bar

308 rue Ste-Catherine Est, Montréal
ginkgocafebar.ca

 

Photos : Rübik Design

 

comments powered by Disqus