Petite (r)évolution au bureau

À Radio-Canada, des employés ont participé à l’élaboration de leur propre environnement de travail. Le résultat : des espaces lumineux et conviviaux, sur le thème de la nature.

Auparavant situés au deuxième basilaire, au sous-sol de la Maison de Radio-Canada, les bureaux des Services immobiliers de CBC/Radio-Canada ont aménagés dans de nouveaux locaux, au niveau A (RDC), en 2015. Une dizaine d’employés du service ont été délégués par leurs collègues à la conception des espaces à aire ouverte, avec le soutien actif de VAD Designers d’espaces.

« Nous avons servi de guide. C’était un peu déstabilisant au début, car d’habitude nous élaborons nous-mêmes les concepts, mais l’expérience a été fort intéressante, » souligne la designer d’intérieur Martine Drolet, la responsable de VAD dans ce projet, en collaboration avec CBC/Radio-Canada.

« NOUS AVONS SERVI DE GUIDE. C’ÉTAIT UN PEU DÉSTABILISANT AU DÉBUT, CAR D’HABITUDE NOUS ÉLABORONS NOUS-MÊMES LES CONCEPTS, MAIS L’EXPÉRIENCE A ÉTÉ FORT INTÉRESSANTE, » SOULIGNE LA DESIGNER D’INTÉRIEUR MARTINE DROLET, LA RESPONSABLE DE VAD DANS CE PROJET, EN COLLABORATION AVEC CBC/RADIO-CANADA.

La lumière naturelle constitue l’élément-clé du design; la disposition dans l’espace et l’utilisation du verre permettent de ne pas y faire obstruction. De l’éclairage disposé stratégiquement illumine aussi les lieux en grande partie peints en blanc, pour plus de luminosité. La couleur vive rythme l’espace de  6 000 pi2 qui s’articule en trois zones distinctes. À l’entrée, la « zone de feu »  comprend la salle de réunion et le coin dinette, dont le mobilier, notamment le fauteuil Forest et un panneau mural en rondins illustrent le thème choisi. La « zone intermédiaire » accueille 42 postes de travail. Chacun est pourvu de deux écrans d’ordinateur en guise de barrière visuelle. Enfin, le long des fenêtres donnant sur l’extérieur, la « zone zen » avec ses banquettes, ses fauteuils à tablette et son fauteuil Brody, est propice à la réflexion et à la création. En mars dernier, cet endroit populaire a été doté de deux salles de concertation agrémentées de murs rappelant des végétaux.

Depuis 10 ans, CBC/Radio-Canada expérimente le mode d’occupation de l’espace collaboratif. Comment s’y adapter ? « Chacun doit y mettre du sien, faire preuve d’éthique et respecter l’étiquette. Du reste, les gens chez nous [à Radio-Canada] sont appelés à être créatifs et innovateurs, » remarque Céline Simard, la directrice Gestion stratégique des espaces et services aménagement, Services immobiliers de  CBC/Radio-Canada.  La collaboration s’apprivoise en douceur!

comments powered by Disqus