Entretien avec Jacinthe Piotte : designer, directrice artistique et chargée de projets chez EVOLUCO

À 22 ans, Jacinthe Piotte fonde sa toute première entreprise, Manifest, spécialisée dans la création et la production de marketing expérientiel. Au fil des années, elle a accumulé une multitude d'expériences professionnelles et personnelles qui l'ont menée à un poste de responsable de la direction artistique des restaurants LOV et chargée de projets design chez EVOLUCO. Dans cet entretien, Jacinthe nous dévoile ce qui la caractérise et la nourrit en tant que créatrice.

 

ID / Où puisez-vous vos inspirations?

JP / Je me nourris de tout ce qui est vrai. En fait, je m’inspire de ma famille, de mes amis, des moments que je vis, de la beauté que je vois. Je suis très sensible à mon environnement. Je suis quelqu’un de tellement énervée dans la vie, pleine d’énergie avec des tas de projets que j’ai besoin d’un environnement qui me plaît. Il doit être calme, à défaut de l’être moi-même à l’intérieur! Je suis attirée par les couleurs douces et j’avoue avoir du mal à travailler avec des couleurs flash.

ID / Quelles sont les différentes facettes de votre travail?

JP / J’ai une petite partie design dans ma vie professionnelle, mais je fais surtout de la conception. Tous les achats viennent dans ma cour, tout passe par moi. L’entente est que j’approuve tout le stock pour assurer une uniformité dans le concept puis ensuite, je suis vraiment sur le terrain. J’ai donc plusieurs cordes à mon arc : designer, directrice artistique, chargée de projet et styliste. C’est vraiment un tout.

ID / Quelle est la clé du succès?

JP / C’est peut-être cliché mais premièrement, c’est d’avoir une superbe équipe. Les gens avec qui je travaille font vraiment la différence. Parce que je ne suis spécialiste de rien, je me suis entourée de personnes qui m’apportent le support technique dont j’ai besoin. Ils sont professionnels, mais en plus de cela, je m’entends bien avec eux. Jean-Pierre Viau avec qui j’ai travaillé pour le design des LOV a été un précieux collaborateur. Même au tout début de ma carrière, j’ai bénéficié de mentors qui m'aidaient de manière sporadique, suivant mes besoins. C’est essentiel à la réussite.

Restaurant Lov

ID / Quel est le style qui vous caractérise?

JP / Sans aucun doute, le style bohème et naturel. Je m’habille aussi comme ça. J’ai besoin de matières naturelles. Côté maison, j’ai de la misère à acheter des meubles tout faits. Chez nous, c’est Kijiji, c’est des meubles intégrés. C’est en fait un paquet d’affaires!  Je passe beaucoup de temps sur mes meubles, que je trouve un peu partout. J’adore revamper. Dans mon projet du restaurant LOV, on a fait un mélange de trucs artisanaux, de vintage, de brocante et de neuf. Cela me ressemble beaucoup et c’est vraiment ça que j’ai dans mon coeur.

ID / A quel style n’adhérez-vous pas généralement?

JP / Le style hyper contemporain et moderne. Je ne me retrouve pas là-dedans. Trop droit, trop flat, trop impersonnel. Je n’aime pas sentir qu’il y a un designer derrière la personne. J’ai besoin que cela ne soit pas parfait, qu’il y ait des petits objets autour de moi, des plantes et des souvenirs.

ID / De quoi êtes-vous la plus fière à date?

JP / Je suis vraiment fière de ma première entreprise Manifest que j’ai tenu à bout de bras parce que ce n’était pas facile. C’était une école incroyable. Ça m’a permis d’avoir la confiance de réaliser des projets d’envergure. J’avoue toutefois que je suis particulièrement fière des deux restos LOV dans lesquels j’ai mis beaucoup de temps, d’énergie et d’amour. Dominic Bujold m’a octroyé sa confiance et je lui en suis vraiment reconnaissante!

ID / Quel est le projet dont vous auriez aimé être l’auteur?

JP / Il y en a plusieurs. Dans la catégorie bar-resto, ce serait le Kampai Garden. J'adore aussi les cafés-boutiques et pour ceux-là, j'aurais choisi Club Monaco ou Café Myriade. D'un point de vue architecture, j'aime beaucoup Crew Collective. L'illumination du pont Jacques-Cartier avec Moment factory est aussi un projet qui m'a séduite cette année. Et enfin, une autre réalisation que je trouve très fascinante, c'est l'Hôtel de Glace.

ID / Quelle citation vous ressemble le plus?

JP / Difficile de n'en choisir qu'une seule... Celle de Steve Jobs est sans doute celle qui me ressemble le plus : « Ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. L'un et l'autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire ». 

ID / Quel est l'outil de travail dont vous ne pouvez pas vous passer?

JP / J’ai tout le temps mon petit cahier avec moi pour noter des trucs. C’est très désordonné dans mon cahier, mais ce n’est pas grave. Je m’y retrouve. J’en ai un par projet.

Le nécessaire de travail de Jacynthe piotte

ID / En une phrase, qu’est-ce que cela prend pour être créatrice selon vous?

JP / Être libre, sans aucune hésitation!

 

 

Crédits Photo : Jacinthe Piotte et Patrcia Brochu

 

comments powered by Disqus