Le projet d'agrandissement du CHU Sainte-Justine est maintenant terminé

Plus de 6 ans après le début de son projet de modernisation et d'agrandissement intitulé «Grandir en santé»,  le Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine dévoile ses nouvelles infrastructures signées par le consortium Provencher_Roy et Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes.

La finalisation de ce projet d'agrandissement du CHU Sainte-Justine fait maintenant de l'établissement de santé montréalais l'un des plus grands centres mère-enfant en Amérique du Nord. Pensé par le consortium Provencher_Roy et Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, le nouveau bâtiment d'une superficie d'environ 130 000 m² accueille plusieurs unités de soins, dont celle spécialisée en pédiatrie et en chirurgie, des laboratoires, des salles de conférence, d'apprentissage et de recherche ainsi que deux auditoriums d'une centaine de places. 

 

L'idée derrière le projet était de pouvoir répondre adéquatement aux besoins des mères et des enfants en ce qui a trait aux soins et aux services spécialisés tout en offrant aux patients et aux employés un environnement qui serait à la fois moderne et fonctionnel. 

« Les nouvelles infrastructures vont permettre d’accroître l’approche humaniste des quelque 5 000 personnes qui travaillent au sein de l’organisation en facilitant les échanges entre les divers acteurs de la communauté de pratique qui sont rassemblés autour de l’innovation au service de la santé des mères et des enfants » explique M. Fabrice Brunet, PDG CHUM-CHU Sainte-Justine. 

Pour les architectes derrières la construction de 7 étages, la démarche créatrice s'est élaborée autour du concept d’« hypernature », soit l'aménagement de lieux inspirés par les couleurs de la nature, les végétaux et les animaux de la forêt boréale. L'organisation d'un espace spatial privilégiant l'entrée d'une abondante lumière naturelle demeurait également une composante essentielle du projet. 

« Après 6 ans de travail, le plus grand succès de ce projet pour nous, architectes, est de voir la rapidité avec laquelle les usagers se sont approprié le bâtiment. On constate l’impact qu’un environnement adapté peut avoir sur les enfants qui y vivent, sur leur famille, mais aussi sur le personnel soignant qui les soutiennent au quotidien » ajoute Joanne Parent, architecte associée chez Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes. 

Afin d'égayer autant que possible la réalité parfois difficile des enfants hospitalisés, les créateurs ont choisi d'appliquer des couleurs vives et de symboles ludiques un peu partout au sein de l'établissement. Plusieurs oeuvres d'art, des espaces de jeux et des objets amusants viennent également stimuler leur imagination. Finalement, des espaces publics installés autour de l'hôpital permettent l'abolition des frontières invisibles entourant parfois ce type d'établissement. 

 

Crédit photo : Stephane Brügger

comments powered by Disqus